Menu Fermer

Pourquoi les AirPods Max n’en valent pas la peine ?

Après des années d’attente et de spéculation, Apple a enfin révélé sa première – mais certainement pas la dernière – paire d’écouteurs intra-auriculaires – les AirPods Max.

La nouvelle de l’Airpods Max vient d’être diffusée sur Internet il y a quelques jours et elle fait déjà beaucoup parler d’elle. Cependant, à moins que vous ne fassiez partie de la kyrielle d’irréductibles qui les ont sans doute déjà en route…

Vous ne devriez pas acheter les AirPods Max. Du moins, pas tout de suite,

La première chose dont il faut parler – et Internet en a parlé – est le prix élevé. Si vous voulez mettre la main dessus, ils vous coûteront la bagatelle de 550 dollars. Pour un casque d’écoute sans fil, même avec toutes ces fonctionnalités, c’est assez cher.

À titre de référence, le modèle le plus comparable basé sur ce qu’ils fourniront est le Sony 1000 XM4mais nous y reviendrons plus tard.

Ça a l’air sage, il y a des choses vraiment bizarres qui se passent. Le plus évident est ce bandeau en maille, qui à mes yeux, honnêtement, a l’air un peu loufoque. Pour être honnête, il a l’air très léger et confortable, mais je vais devoir voir par moi-même s’il peut durer et être durable, car cette partie semble facilement la plus fragile.

Aussi, c’est étrangement la seule partie qui n’est pas couverte par l’affaire. Soyons réalistes, Apple a certainement dépensé des sommes considérables pour la recherche et le développement de ce produit, et je suis sûr qu’ils ont beaucoup travaillé pour arriver à cette affaire. Mais ça semble juste… éteint.

Je ne vais même pas entrer dans les détails de l’affaire, qui vont du soutien-gorge à d’autres comparaisons anatomiques plus folles, mais cette partie du produit ressemble vraiment à un gratte-tête. Il n’y a pas d’étui rigide pour ce produit incroyablement cher, et ils ne se plient pas et ne s’affaissent pas. En gros, l’étui ne fait que couvrir la partie métallique beaucoup plus robuste et laisse le bandeau à mailles fines exposé.

L’affaire est aussi essentiellement la seule façon de gérer le pouvoir. Il n’y a pas de bouton marche ou arrêt, mais les écouteurs ne passent en mode basse consommation que lorsqu’ils sont détectés dans le boîtier. Donc si vous voulez simplement les laisser en dehors, ils resteront allumés et saperont votre précieuse batterie.

L’information sur l’autonomie des piles que apple a publiée est qu’elles durent 20 heures en utilisant la suppression active du bruit. Cela signifie évidemment qu’elles dureront plus longtemps si vous utilisez vos fonctions de manière un peu plus conservatrice, mais elles se situeront probablement dans la moyenne vers une durée de vie plus faible.

Faire payer un prix élevé tout en offrant certaines fonctionnalités qui sont quelque peu absentes ou moyennes est sans doute l’un de ces iSMS Apple moins attachants que nous en sommes venus à accepter – et il y en a d’autres ici. Comme par exemple…

Ils ne sont pas livrés avec un câble audio, donc si vous voulez avoir la possibilité d’écouter par câble, vous devrez l’acheter séparément chez Apple pour 35 dollars. Tout ce que vous recevez à la livraison est un usb c to lightning pour le chargement.
Les oreillettes magnétiques en mousse à mémoire de forme remplaçables – qui sont certes très jolies – vous coûteront également 70 dollars si vous souhaitez les remplacer ou en modifier la couleur. C’est assez audacieux pour un produit qui coûte déjà 550 dollars

À part ces petits désagréments, il semble vraiment que tous les matériaux utilisés ici soient de la plus haute qualité.

Le cadre est en acier inoxydable avec un boîtier en aluminium, les oreillettes sont en mousse à mémoire. En interne, vous disposez de haut-parleurs de 40 mm avec des anneaux en néodyme, et d’un report de la fonction audio spatiale des airpods pro. Ceux-ci disposent également d’une tonne de microphones internes pour ANC et le mode de transparence, et deux puces H1 (une par côté) pour assurer le meilleur rendement informatique possible dans votre écosystème de pommes.

C’est essentiellement la première raison pour laquelle vous achetez une paire de ces lunettes. Si vous êtes un utilisateur assidu d’Apple, il vous sera très difficile de ne pas apprécier l’ajout d’un bon casque Bluetooth à écouteurs qui vous permettra de basculer instantanément entre vos appareils, de lire vos messages texte, d’accéder à Siri, etc.

Cela a toujours été la force d’Apple. À l’époque où les premiers airpods ont été lancés, ils n’étaient pas les premiers véritables écouteurs sans fil. Mais c’est grâce à leur marketing et au fait qu’ils ont sauté sur une idée originale que beaucoup de gens pensent qu’elle était, même si elle ne sonnait pas la meilleure. Les premiers airbags à pomme ont dominé environ 80 % des parts de marché.

Mais je ne pense pas qu’il soit particulièrement audacieux de ma part de prédire, avec une certaine confiance, que ce succès ne sera pas reproduit de la même manière. Pas même une fraction de celui-ci. Parce que les aérogodes max ont beaucoup plus de concurrence.

Je ne suis pas le premier à faire cette comparaison, mais le Sony 1000 XM4 que j’ai mentionné plus tôt offre une qualité sonore vraiment exceptionnelle, peut-être la meilleure suppression du bruit de tous les écouteurs bluetooth sur oreille, s’effondre pour faciliter le transport, est livré avec le câble d’écouteur inclus… et coûte des centaines de dollars de moins que l’Airpods Max.

En ce qui concerne les écouteurs intra-auriculaires, il existe une multitude de marques et de produits qui offrent un son de qualité studio et un mélange de nombreuses autres caractéristiques de l’airpod max, à des prix beaucoup plus bas.

Apple le sait. Le glamour de cette sortie vient du fait que les Airpods Max sont d’une marque de premier plan et que tout le monde ne pourra pas en avoir un, que ce soit pour des raisons de prix ou de disponibilité. Si vous n’êtes pas la personne qui les a déjà pré-commandés à l’avance, ils ne valent probablement pas la peine que vous les obteniez… du moins pas pour le moment.

Inévitablement, nous obtiendrons un Airpod Max Pro, ou une myriade d’autres améliorations équivalentes portant des noms similaires qui finiront par faire baisser le prix de ces unités inaugurales, peut-être pour être plus égalitaires avec ses concurrents. Mais qu’Apple reproduise ou non cette domination du marché ? Cela semble très peu probable.

Cet article a été rédigé par Franco Giacomarra et traduit par LesEcouteursBluetooth.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesEcouteursBluetooth.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.