Menu Fermer

Revue Sivga Phoenix

Sivga, qui s’est déjà imposée comme un acteur de premier plan dans le domaine des casques d’écoute après un peu plus de dix ans d’expérience, est l’une des entreprises les plus passionnantes du secteur en matière de casques d’écoute esthétiques et sonores. Leur caractéristique la plus unique est aussi la plus facile à repérer : l’équipe interne d’artisans de SIGVA conçoit et produit des écouteurs fabriqués à partir d’éléments principalement en bois.

Qu’y a-t-il dans la boîte ?

Le Sivga Phoenix La première chose qui attire l’œil avec la boîte est le magnifique croquis en 3D gris/argent des écouteurs sur le devant. Si vous le tournez légèrement de chaque côté dans la lumière, vous remarquerez le subtil motif holographique composé de différents losanges entrelacés. Cette combinaison, ainsi que d’autres détails en bois, donne à la boîte une combinaison esthétique vraiment intéressante de rusticité et de futurisme, qui est une sorte de résumé stylistique parfait de la relation entre l’aspect et le son des écouteurs. La boîte comporte également de jolis détails à motifs zébrés qui sont exposés dans la découpe et donnent un aperçu de la conception des boîtes à l’intérieur.

En ouvrant la boîte, vous verrez que ce que vous obtenez n’est qu’un étui de transport à coque dure qui repose dans une mousse découpée dans le fond. L’étui est fabriqué dans un très beau matériau de type cuir ou faux cuir, et sa forme dépasse autour des oreillettes et se rétrécit autour du serre-tête, ce qui lui donne un peu de compacité et réduit un peu la taille.

A l’intérieur de la valise, vous avez les écouteurs eux-mêmes, et un sac à cordon marron et blanc qui semble presque canaliser un look et une sensation de toile de jute. C’est une autre belle touche esthétique qui souligne la nature terreuse du design.

Lorsque vous l’ouvrez, vous avez votre câble détachable qui mesure 1,6 mètre de long et comporte des connexions de 3,5 mm. Le câble est également recouvert d’un tissu tressé pour assurer sa durabilité et une longue durée d’utilisation.

Conception et adaptation

Comme vous pouvez déjà le constater, nous sommes absolument fous du design ici, qui est un domaine dont Sivga est fier. La structure principale du bandeau est en acier inoxydable noir mat, et les connexions sont en aluminium de qualité aviation ultra durable, toutes produites par des procédés d’usinage CNC pour assurer la plus grande intégrité possible de la construction.

Le rembourrage du bas du bandeau est un suède importé très agréable au toucher qui repose doucement sur le dessus de la tête, et la conception ondulée du rembourrage ici assure qu’il n’y a pas d’accumulation de pression même après de longues heures d’écoute.

Les empiècements portent des logos Sivga blancs d’aspect élégant sur le fond, et ils sont dotés d’un mécanisme de rotation légère que vous pouvez utiliser si vous le souhaitez. Enfin, elles s’allongent un peu plus pour vous permettre de les ajuster correctement et confortablement.

L’oreillette est construite dans une sorte de forme oblique qui est plus large en bas et plus fine en haut, une conception conçue par l’équipe interne de Sivga pour mieux s’adapter sur les oreilles et le visage confortablement, ainsi que pour créer un joint étanche pour une qualité sonore optimale. Elles sont composées d’un cuir à haute teneur en protéines à l’intérieur, et le matériau qui repose sur la peau est un tissu de velours très doux, léger et lisse au toucher. Elles sont bien ajustées et sécurisées sans créer d’inconfort et tout, et je n’ai eu aucun problème à les avoir sur la tête pendant de longues périodes.

J’en viens maintenant à ma caractéristique favorite du Phoenix, à savoir le boîtier en bois de zèbre à l’extérieur de ces écouteurs. Le bois est soumis à un processus sophistiqué de sculpture, de meulage, de polissage et de peinture qui donne une finition saisissante et absolument unique, sans être criard ni vulgaire. C’est un design vraiment rafraîchissant qui permet d’obtenir une combinaison rare de rusticité et d’élégance en même temps. Sivga dit aussi que le zebrawood offre des qualités uniques dans la résonance sonore qui, apparemment, apportent des nuances sonores propres à leur seule marque.

Le centre de l’écouteur comporte une grille arrière ouverte, en acier inoxydable et vernie d’un noir profond. Elle est montée dans un anneau d’argent qui complète très bien l’ensemble.

Dans l’ensemble, le style de ces boîtes ne convient peut-être pas à tout le monde, mais à mon goût, je les ai trouvées parmi les plus intéressantes que j’ai pu voir sur mon bureau.

Caractéristiques

Ce n’est pas parce qu’on a apporté un tel soin à la conception du Phoenix qu’on a lésiné sur la technologie. Ceux-ci sont équipés d’un pilote dynamique de 50 mm équipé d’un aimant haute performance de 3 mm d’épaisseur. La bobine est faite d’un fil d’aluminium spécial recouvert de cuivre pour assurer une grande sensibilité et des performances dynamiques sans sacrifier la transparence et la brillance du son. Enfin, ils sont également équipés du diaphragme ultra-fin en polycarbonate unique de Sivga, qui les protège contre les déformations faciles et ajoute une nouvelle dimension à l’expérience d’écoute.

Qualité sonore

La qualité sonore de ces écouteurs est excellente, surtout si l’on considère qu’il s’agit d’un casque ouvert à l’arrière. Si une chanson a un instrument de basse lourd ou un grondement, le Sivga Phoenix va pouvoir le reproduire avec une grande précision et du corps. J’ai écouté l’ADN de Kendrick Lamar dans ces morceaux, et les gros coups de basse qui forment la colonne vertébrale du morceau ont chacun un sens distinct de l’attaque, du déclin, et une hauteur et un timbre discernables. La réponse des basses est excellente, et tout cela sans être un casque explicitement mis en valeur par les basses, ce qui ne sacrifiera pas la clarté pour faire de chaque morceau un râle de crâne.

Les médiums ont ici une très belle présence en avant qui mettra les voix au premier plan du mixage avec une bonne quantité de brillance et de résonance. J’ai écouté I Will Always Love You de Whitney Houston, et sa puissance et sa résonance en forme de cloche sonnent merveilleusement riches et expansives dans ces écouteurs. Si vous êtes un fan de rock classique, alors les guitares croquantes et les orgues rugissants auront aussi un éclat vraiment chaleureux dans ces écouteurs, ce qui est particulièrement satisfaisant pour les enregistrements à sonorité vintage dans ce genre.

Ici, les aigus sont clairs et distincts sans devenir trop forts ou perçants lorsque vous augmentez le volume. Je dirais qu’ils restent très nets et clairs, avec beaucoup de détails, mais ne traversent jamais vraiment un territoire que je qualifierais de particulièrement étincelant ou chatoyant. Quoi qu’il en soit, le son reste très bien équilibré et les aigus s’intègrent très agréablement et naturellement dans l’ensemble de l’image sonore. J’ai mis en file d’attente l’enregistrement en trio d’Autumn Leaves de Bill Evans, et son piano, qui plane dans les touches d’octave supérieures, sonne très agréablement et clairement sans jamais devenir pleurnichard ou pesant pour l’oreille, malgré les notes rapides et les attaques dures.

Pour ce qui est de la sonorisation, je peux dire avec certitude que le Phoenix se situe dans le haut de gamme absolu en termes d’écouteurs que vous trouverez à ce niveau de prix. Le dos ouvert offre une palette sonore assez spacieuse et dynamique, et il y a une grande séparation et une grande directivité de toutes les parties de l’instrument, surtout dans les mixages les plus simples. Au fur et à mesure que les choses deviennent plus complexes et polyphoniques, l’espace aura naturellement tendance à devenir un peu plus petit et plus compact, mais il y a toujours une grande quantité de détails à percevoir ici. Ce n’est pas l’océan d’espace qu’offre une chose qui vaut deux ou trois fois son prix, mais c’est vraiment supérieur en termes de ce qu’elle apporte comme valeur.

Mais tout cela s’accompagne d’une mise en garde. Avec une impédance de 32 ohms, ils peuvent être alimentés directement par votre smartphone ou votre lecteur portable, mais, à l’humble avis de cet examinateur, cela reviendrait à réduire certaines des qualités que j’ai mentionnées précédemment.

Quand je les écoutais sans ampli, la signature sonore perdait un peu de son dans les aigus et les graves, et le corps des basses était là, mais beaucoup plus distant qu’avant. Les fréquences moyennes sonnaient toujours aussi riches, et vous pouvez toujours obtenir des images et des détails, mais beaucoup moins que cela si vous les associez à un bon ampli. Pour un auditeur occasionnel, le plug and play peut être très bien, mais si vous voulez vraiment les amener à une qualité audiophile, vous devrez probablement vous assurer que vous avez un moyen externe de les alimenter.

Globalement

Le Sivga Phoenix est un superbe casque d’écoute qui impressionne la plupart de ses concurrents en termes de rapport prix/performance. Ce casque à dos ouvert offre des basses profondes, une grande richesse de détails et une capacité d’imagerie et de mise en scène sonore assez robuste, ce qui est rare en dehors d’un prix beaucoup plus élevé. Ils ne vous conviendront peut-être pas si vous n’aimez pas leur design terreux ou si vous souhaitez utiliser un casque un peu plus plat et analytique comme casque de référence.

Vous pouvez acheter le Sivga Phoenix à Audio 46

Cet article a été rédigé par Franco Giacomarra et traduit par LesEcouteursBluetooth.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesEcouteursBluetooth.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.